“J’ai peur de parler en public”.

trac et peur de parler en public

 

Prendre la parole en public me tétanise. J’aimerai me lancer mais cela m’est impossible, je suis terrorisée et au dernier instant, je me dérobe. Pourtant, je ne suis pas timide  et j’apprécie même de dialoguer dans les tête à tête. Que faire ? ”

Catherine, Paris


Réponse :

La prise de parole en public peut être terrifiante. Il a été démontré que c’est la peur qui vient en premier dans l’échelle de nos peurs.

Pourquoi ? Pour diverses raisons qui sont assez nombreuses mais nous allons explorer les principales :

  • L’expression orale n’est pas enseignée. Tout notre apprentissage repose sur l’écrit, nous n’avons donc aucun entrainement.
  • Notre image de nous même est intériorisée et si celle ci est mauvaise, nous pensons que l’autre aura aussi une mauvaise opinion de soi.
  • La peur d’être jugé nous handicape et nous paralyse. Nous craignons que nos défauts apparaissent : rougeur, bafouillement, perte du fil des idées, mauvaise élocution, questions pièges.

Que faire ?

  • Se préparer, le plus possible. S’entrainer, chez soi, comme si nous étions face à notre public.
  • Bien comprendre la chose suivante : une foule n’existe pas. Vous n’avez que des individus séparés face à vous. Et même s’ils sont 30,  ils ne sont pas ensemble face à vous. Chacun est seul, dans sa tête et vous écoute, tout seul. Quand vous parlez à votre auditoire, ne parlez donc pas à un groupe compacte mais distribuez bien votre parole comme si vous parliez quelques instants à chacun.
  • Avoir une grande verticalité dans sa posture ( jambes, dos, tête) afin de libérer sa colonne d’air qui permettra le placement de la voix et chassera le trac.
  • Respirer par le ventre
  • Bien maitriser son sujet.
  • Être en lien constant par le regard avec votre auditoire.
  • Parler plus lentement qu’a l’habitude afin de laisser à votre auditoire le temps de digérer ce que vous lui dites…..
  • Si la peur vous paralyse malgré tout, vous pouvez utiliser les fleurs de Bach avant votre intervention, très efficaces et enfin,
  • visualisez vous la veille, réussissant parfaitement votre prise de parole.

Et surtout n’oubliez pas le terrain, entrainez vous, au quotidien à parler avec un maximum de personnes.

Bon courage.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *