Je dois faire un discours, comment me préparer ?

Mardi 23 aout 2013

Question :

Je dois faire un discours, comment me préparer ?

Marc, Toulon

Réponse.

Marc,

 

Que vous parliez devant 5 personnes ou 200, les règles sont les mêmes.

Avant de parler, il faut  savoir ce que l’on veut dire, ce qu’on va dire. Autrement c’est partir à l’aventure sans savoir où l’on va.

Vous devez d’abord tenir compte de votre auditoire, de ses sensibilités, de sa sociologie, c’est très important. On ne s’adresse pas de la même façon à une assemblée d’actionnaires qu’on ne s’adresse à des salariés sur le point d’être licenciés.

Vous devez ensuite bien connaitre votre sujet.

Vous devez travailler, vous documenter  sérieusement.

 

Préparez vous

Parler sans préparation, c’est un peu comme prendre la route sans savoir ou l’on va.

Si vous ne maitrisez pas votre sujet, votre public ne vous le pardonnera pas et remettra en cause votre légitimité à discourir sur un sujet que vous ne dominez pas.

Dans l’esprit de grands nombre de gens, un orateur est perçu comme un spécialiste, un expert.

Avant le jour J, entrainez-vous chez vous. Répétez sans notes afin de voir ce qui ne vient pas spontanément, afin de constater vos manques et vos lacunes.

Que faire ?

Nous allons d’abord parler du corps qui est très important.

  • Tenez vous droit, avoir un dos droit vous libérera du trac et placera votre voix.
  • Ne parlez pas tout de suite. Marquez un temps de silence, laissez la salle vous recueillir, vous recevoir. Ne vous jetez pas sur elle. Prenez au moins 10 secondes pour la découvrir. C’est très important.
  • Soyez en lien permanent avec votre public par le regard, distribuez votre regard, regardez chacun, tour à tour
  • Il ne faut pas apprendre par cœur ni réciter, ce qui enlèverait toute vie à votre discours.
  • Le mieux est de tracer un plan qui comportera les étapes de votre discours et apprendre ce plan par cœur..
  • L’utilisation des silences et des pauses dans le discours est très souvent négligé. Le silence, c’est la place de l’autre, faites respirer votre discours par des pauses et des silences.
  • Soyez simple. Ne mettez pas d’enflure dans vos discours.
  • Ensuite, vous devez savoir quel message vous souhaitez faire passer et le transmettre sous la forme d’un slogan si possible.
  • Soignez particulièrement votre introduction et votre conclusion qui sont les points que l’on retient le plus.

 Bon courage