Quand je suis en colère, ma voix monte très haut dans les aïgus.

 

ma voix monte  très haut dans les aigus

“Lors des situations où je me mets en colère, ma voix monte très rapidement et très haut dans les aigus. Elle se perche dans les aigus et je sens alors que je perds toute crédibilité car je passe pour hystérique. Comment mieux me contrôlez”.

Merci

Véronique, Vaucluse

Réponse.

Véronique, vous parlez très justement de contrôle et tout est là.

Notre voix est un miroir, elle reflète nos émotions : la joie, la tristesse, la peur, l’enthousiasme s’entendent toujours en elle.

Le stress se ressent dans la voix puisque ce dernier va appuyer sur les deux bases principales de la voix que sont votre posture et votre respiration et tout particulièrement votre dos.

La colère est une mise en pilotage automatique, vous êtes possédée, vous ne maitrisez rien dans la colère.

Dans l’énervement, votre respiration va alors se bloquer et envoyer des signes de détresse au cerveau, ce dernier va réagir en provoquant une sécheresse buccale, la voix, affolée s’échappe alors vers le haut, vers la tête pour aller dans les aigus.

Que faire ?

Vous pourriez, particulièrement, lorsque vous savez devoir subir un moment de stress vous hydrater en buvant beaucoup plus d’eau avant et aussi vous aider des médecines douces, soit par les plantes,  l’homéopathie, le magnésium ou les fleurs de Bach (inutile de prendre les 4, un seul suffit).

La clef principale est de prendre conscience de cette montée de colère ; et plutôt que de la subir, l’accompagner, l’observer afin de pouvoir la guider et la faire redescendre.

  • Respirez par le ventre, votre ventre doit gonfler lors de l’inspiration et se creuser sur l’expiration. Nous avons presque tous une respiration inversée, qui engendre stress et rapidité.
  • Écoutez votre partenaire, ne tentez pas d’imposer votre avis à tout prix, écoutez l’autre.
  • Le secret des secrets reste la tenue de votre dos. En situation de conflit, redressez-vous exagérément. Votre colonne d’air, libérée rendra toute colère impossible et permettra à votre voix de bien se placer.
  • Regardez bien votre interlocuteur dans les yeux aussi et enfin parlez plus lentement, en étant parfaitement présente et consciente de ce que vous vivez.

Cela ne se fera pas en un jour car c’est la colère qui est la cause de cette mauvaise échappée de votre voix.

Il serait aussi utile de travailler autant sur votre colère que sur votre voix.

Bon courage.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *